Langue active :FR

  • Imprimer

Le budget de l'Eurométropole de Metz 2021

Retrouvez les documents budgétaires 2021 de la métropole

Le budget est l'acte par lequel la collectivité prévoit l'ensemble des dépenses et des recettes de l'année, en fonctionnement et en investissement. Chaque année, il fait l'objet d'un vote du Conseil Métropolitain avant le 15 avril.

 

Le budget primitif a été adopté par le Conseil Métropolitain en date du 8 mars 2021.

L’année 2020 et la crise sanitaire ont particulièrement bouleversé les prévisions budgétaires et les trajectoires qui avaient été définies dans le précédent budget. Par ailleurs, l’année a également été marquée par les élections municipales et le changement de mandature.

Ainsi, le budget 2021 se veut pragmatique et volontariste : il s’inscrit dans la continuité de l’action métropolitaine, tout en engageant les premiers investissements du mandat, et en réinterrogeant certaines politiques structurantes. Il étend également le champ d’intervention métropolitaine, en intégrant le transfert de la compétence voirie départementale à compter du 1er juillet 2021 ainsi que la délégation des aides à la pierre depuis le 1er janvier.

Par ailleurs, il est amené a évolué en cours d’année afin de s’adapter au contexte sanitaire, qui laisse encore peser de fortes incertitudes, notamment sur les recettes métropolitaines, ainsi que pour tenir compte du Programme Pluriannuel d’Investissements et du Pacte Financier et Fiscal de Solidarité, dont la définition interviendra dans le courant de l’année.

L'Eurométropole de Metz dispose d'un budget principal et de cinq budgets annexes (déchèteries, transport, archéologie préventive, zones en régie et eau potable).

 

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES

Budget Principal

  • Un budget total de 269 M€
    • 181 M€ de dépenses de fonctionnement, dont 160 M€ de dépenses réelles
    • 87,5 M€ de dépenses d'investissement, dont 82,5 M€ de dépenses réelles
  • Pas de reprise anticipée du résultat
  • Une stabilité des taux d’imposition
  • En raison de la mise en œuvre de la réforme de la taxe d’habitation, plus de perception du produit sur les résidences principales en 2021, remplacé par le versement d’une fraction de TVA nationale. Un taux est toujours voté concernant les résidences secondaires et les logements vacants
  • Une épargne brute de 17,3 M€
  • Une dette maîtrisée avec une capacité de désendettement d'environ 4 ans sur ce budget et de 7 ans tous budgets confondus, et un emprunt d'équilibre de 24,5 M€, qui devrait diminuer au budget supplémentaire lors de la reprise du résultat de l'année précédente.

 

 

 

Budget Transports

  • Un budget total de 73 M€
  • 61 M€ de dépenses de fonctionnement, dont 50 M€ de dépenses réelles
  • 11 M€ de dépenses d'investissement, dont 9 M€ de dépenses réelles
  • Plus aucune subvention d'équilibre du budget principal depuis 2017
  • Une épargne brute de 9,2 M€
  • Un encours de dette d'environ 98 M€, lié au financement du METTIS.

 

Budget Zones En Régie

  • Un budget total de 51 M€
  • 27 M€ de dépenses de fonctionnement, dont 9 M€ de dépenses réelles
  • 24 M€ de dépenses d'investissement (la totalité constitue des dépenses d'ordre)
  • Projet majeur : la poursuite de l'aménagement du plateau de Frescaty (7,6 M€)
  • Une participation du budget principal de 6,8 M€.

Principaux investissements

  • Aides à la pierre : 7,87 M€
  • Aires d’accueil des gens du voyage : 4,65 M€
  • Subventions logement social : 2,5 M€
  • Voirie et mobilité : 12,8 M€
  • Conteneurisation et installation de PAVE : 4,7 M€
  • Assainissement pluvial : 2,2 M€
  • Gemapi et travaux sur cours d'eau : 1,7 M€
  • Défense Extérieure Contre l’Incendie : 485 k€
  • Réhabilitation du fort de Queuleu : 846 k€
  • Réaménagement du Mont Saint-Quentin : 350 k€
  • Rénovation de l’Opéra Théâtre : 1,1 M€
  • Rénovation du carré de l’escadron : 846 k€
  • Rénovation de l’ESAL : 549 k€
  • Fonds de concours aux communes : 3,4 M€
  • Informatique : 4 M€

Dernière mise à jour le 20.09.2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?