Langue active :FR

  • Imprimer

Les continuités écologiques de l'Eurométropole de Metz

La Trame verte et bleue (TVB) est un maillage d’espaces naturels permettant à la faune et la flore de réaliser leur cycle de vie, c’est-à-dire de se déplacer, de se nourrir, de chasser, de se reproduire ou encore de migrer. Elle est composée de 2 types de milieux naturels :

  • Des réservoirs de biodiversité qui sont les lieux de vies des espèces (lieux d’hibernation, de reproduction ou d’alimentation). Ils sont très souvent des espaces naturels remarquables protégés.
  • Des corridors écologiques qui sont des espaces plus ordinaires comme des haies, des prairies, des forêts, des cours d’eau qui favorisent les connexions entre différents espaces. Ces liaisons sont nécessaires aux déplacements des espèces et à leur survie (reproduction, alimentation, hibernation, etc.) Ces couloirs de déplacement des espèces peuvent être terrestres, aquatiques ou nocturnes. Ces liaisons peuvent être de différentes natures :

Elles sont complétées par une trame noire, qui correspond à l’ensemble des corridors écologiques empruntés par les espèces nocturnes et caractérisés par une certaine obscurité. Ils sont contraints par les lumières artificielles nocturnes du réseau d’éclairage.

Pourquoi créer des corridors écologiques pour les espèces ?

La fragmentation des milieux est principalement due aux infrastructures humaines et à l’urbanisation. En effet, les infrastructures de transport, les zones urbanisées ou les grandes cultures sont autant d’obstacles aux déplacements des espèces.

Il existe 4 principaux effets négatifs sur la biodiversité :

  • La destruction d’habitats lors de la construction d’infrastructures.
  • La mortalité directe des espèces qui subissent des cohésions à cause des infrastructures de transport par exemple.
  • L’impossibilité d’avoir accès à des ressources alimentaires nécessaire à leur survie.
  • La difficulté de reproduction des espèces qui ne peuvent plus se déplacer qui se retrouvent isolées.

Quelle est la richesse écologique du territoire de l'Eurométropole de Metz?

L'Eurométropole de Metz représente 44 communes dotées de milieux naturels, semi-naturels ou urbanisés qui font de ce territoire, un secteur riche en biodiversité.

Avec ses 305 km², l'Eurométropole de Metz représente un vaste territoire au sein duquel diverses espèces cohabitent, se reproduisent et se nourrissent. La métropole compte de nombreux habitats différents tels que des boisements, des vergers, des vignes, des pelouses calcaires, des prairies, des zones humides, des grandes rivières, des petits ruisseaux, des plans d’eau, des parcs ou encore des jardins. En plus de cette richesse d'habitats, l'ouest du territoire métropolitain fait partie de l'ensemble des Côtes de Moselle, riches en pelouses calcaires et intégrant, avec la Vallée de la Moselle, une continuité écologique identifiée à l'échelle régionale.

Les trames verte, bleue et noire du territoire de l'Eurométropole de Metz

Pour plus d'infos sur les différentes trames, rendez-vous dans les pages ci-dessous.

Dernière mise à jour le 21.09.2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?